Profil

  • View Jean-Michel Maurer's profile on LinkedIn

Archives des Jimy's Interview

Liens amis

Divers

« Lancement de Brozengo : premier moteur de recherche local de bonnes affaires | Accueil | LinkedIn lève 53 millions de dollars : oui 53 millions ! »

19 juin 2008

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c804453ef00e55295c3d68834

Voici les sites qui parlent de Jimy's Interview : Catherine Barba Présidente et fondatrice de Malinéa (CashStore.fr) - Juin 2008 :

Commentaires

gary Genereux

Merci, comme proposé de faire suivre ce mail à Catherine Barba.Suite à l'article qu'elle a cosigné récemmetn dans le Mondedaté du 8 mai: "le prochain google peut être français"
cordialement

GG


Ne cherchez plus le prochain Google français, il est là en devenir sous vos yeux, et peut commencer à opérationnel dans moins de deux ans si on veut bien y prêter quelque attention.
Depuis 15 ans, un chercheur français, Pierre Lévy, travaille à le mettre sur orbite avec une telle pugnacité que l’université d’Ottawa (Canada) a créé pour lui en 2002 une chaire d’intelligence collective et un programme de recherches de 7 ans. Programme qui vient d’être renouvelé.

De quoi s’agit-il ?
De l’établissement d’un métalangage IEML (Information Economy Meta Language), autrement dit un langage logique qui permet le calcul, la comparaison et la mise en relation des actions effectuées et informations détenues par des intelligences collectives. Ce nouveau langage qui n’est pas totalement un langage informatique, mais un langage de communication, sera un jour prochain utilisé non seulement par les associations, les organismes, les groupements industriels et toutes les communautés diverses, mais mis également à la disposition d’un simple utilisateur d’internet, comme vous et moi à travers un moteur de recherche personnel adapté aux besoins d'une intelligence collective, qui non seulement vous délivrera des informations à la même vitesse que les moteurs de recherches actuels, mais dans l’ordre où vous souhaiteriez les obtenir et non dans l’ordre que ledit moteur, aura lui-même décidé suivant son algorithme auquel bien entendu, on ne peut pas toucher.
Pierre Lévy tempère ainsi l’utilisation d’Internet en constatant qu’il existe aujourd’hui des centaines d'organisations différentes et incompatibles des données. Les meilleurs moteurs de recherche ne s’attaquent qu’à 10 ou 20% de leur contenu. Cependant, grâce à cette masse des données, on trouve presque toujours quelque chose et on est content.

Il y a donc, un besoin urgent de chercher un autre mode de classification
En d’autres termes, au risque de nous répéter, le moteur de recherche classique repère une suite de lettres et de chiffres existants, et les délivre, certes à la vitesse de la lumière, en partant du plus consulté au moins demandé (pour faire court) alors que les futurs moteurs de recherche utilisant le métalangage de Pierre Lévy, délivreront des informations sémantiques (qui font sens), parce que ces informations auront été au préalable « transformées en concepts. ». Là, est la différence. Et elle est énorme.
Si vous souhaitez en savoir plus, et pourquoi Pierre Lévy a choisi l’association dixiemefamile.com pour une première application de ses travaux ? – je m’appelle Gary Généreux et je suis le président fondateur de la dite association) prenez quelques minutes pour lire l’article qui fait suite au premier workshop que nous avons organisé à l’université de Montréal à l’automne dernier, en compagnie d’une vingtaine de chercheurs venus du monde entier.
http://www.dixiemefamille.com/public/page/ieml_doc.php
Gary Généreux
président-fondateur de
l'association dixiemefamille.com
www.dixiemefamille.com
01 42 01 58 07
06 80 74 64 29
Pierre Lévy fait partie de ces innombrables chercheurs français qui ont quitté la France pour des raisons etc. etc. (air connu). Taper Pierre Lévy sur google, (justement !….) Vous ne serez pas déçu.
J’ai mis Eric Besson en copie de ce mail, puisqu’il était cité en tête de votre article. Eric Besson a contribué largement au démarrage de mon association il y a une dizaine d’années, lorsqu’il était secrétaire général de la fondation Vivendi. En bref, sans lui, je ne serai pas ce jour en train de vous écrire.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Twitter Updates

    follow me on Twitter

    Recherche



    Enter your email address:

    Delivered by FeedBurner

    Des blogs à lire...